#Coaching : Comment faire face au triangle dramatique de Karpman

#sketchnote : Tombez-vous dans le piège du Triangle dramatique de Karpman dans vos accompagnements ?

Lorsque vous tentez d’aider quelqu’un à résoudre un problème, il existe une question fondamentale à vous poser… et 3 rôles à éviter :

triangle dramatique

COMMANDEZ LES VISUELS QUI VOUS IMPACTENT

CARTE DE COACHING - Sortir du triangle dramatique

Ces 3 rôles – Persécuteur, Victime, Sauveur – ont été mis en évidence la toute première fois en 1968 par l’Analyste Transactionnel Stephen Karpman, et sont 3 postures que nous adoptons TOUS inconsciemment dans notre quotidien bien malgré nous, et qui mènent irrémédiablement nos interactions vers des situations conflictuelles, caduques et émotionnellement chargées !

Face à ce constat, votre rôle d’Agent du Changement est alors simple :

Règle de #Coaching (simple à énoncer mais complexe à appliquer) : Éviter à tout prix toute main tendue qui pourrait vous entrainer dans le triangle « Persécuteur - Victime - Sauveur », et chercher à répondre d'une autre manière ! Cliquez pour tweeter


Comment éviter le Triangle dramatique de Karpman ?

1ère réponse simple : En comprenant parfaitement ses 3 postures phares, et en sachant reconnaitre ce type de jeu psychologique lorsqu’il se produit !

Et pour ça, je vous recommande l’article suivant qui aborde le sujet en détails, mais surtout la lecture de la sketchnote ci-dessous qui aborde tous les aspects à connaitre de ce mécanisme psychologique…

Note

La sketchnote qui suit a été réalisée par Nicolas BARDY (Manager Visuel) lors de sa formation à la Facilitation Graphique et au Sketchnoting.

Un grand BRAVO et MERCI à lui pour ce partage, et bonne lecture à vous !


#Coaching : Comment faire face au Triangle dramatique de Karpman


Conclusion : Connaissez-vous votre posture favorite ?

Pour éviter de rentrer dans le Triangle Dramatique, le message à retenir est :

#Coaching : Pour éviter les Jeux Psychologiques, voici 2 clés : 1) Connaitre vos tendances néfastes et être capable de les voir venir / de les réfréner... et 2) Accepter que ça prend du temps de changer 😅 Cliquez pour tweeter

Pour conclure, je vous propose alors en toute transparence une confession :
Mes 2 pulsions favorites qui me challengent tous les jours et que je cherche à réfréner sont :

  • Mon sympathique « Je vais t’aider«  (hérité du gentil petit garçon qui continue à vivre en moi) qui m’a notamment orienté vers le métier de Coach…
  • …et mes persécutions du type « Tu peux mieux faire«  liées également à mes anciens « drivers » (voir cet article sur l’Analyse Transactionnelle) qui me titillent toujours et me poussent à évoluer…

Être capable de reconnaitre ces 2 tendances lorsqu’elles viennent susurrer à mon oreille « Aide-le à sortir du blocage » ou « Il faudrait améliorer ça, et ça, et ça… » et d’adapter ma réponse en restant Adulte (toujours selon l’Analyse Transactionnelle) est alors un beau challenge de tous les jours… et un entrainement au long cours à ne pas oublier (#NoteÀMoiMême) !

► Et vous, quelle est votre tendance / votre challenge ? ◄


À propos de la Sketchnote :

► Vous pouvez retrouver/contacter Nicolas BARDY (auteur de la sketchnote) via sa page LinkedIn, ou par email.

► Si vous aussi, vous souhaitez transmettre vos messages de manière visuelle et impactante, découvrez la formation en ligne BLOCULUS pour apprendre Facilitation Graphique & Sketchnoting impactant par la pratique !

 


Être notifié(e) des commentaires
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments