#sketchnote : La recette gagnante pour utiliser des Jeux (Serious Games) dans vos ateliers !

#sketchnote : La recette gagnante pour utiliser des Jeux (Serious Games) dans vos ateliers

Que ça soit sous le nom de “Serious Games”, ou au travers d’étranges expressions comme “Gamification”, “ludification”, ou tout simplement “Jeux sérieux” (pour les puristes de la langue française), le Jeu est de plus en plus utilisé dans de nombreux champs du quotidien, et notamment en Coaching & Facilitation !

Le JEU fait depuis longtemps des émules dans le milieu du #Coaching et de la #Facilitation d'ateliers collectifs, et ce, pour une très bonne raison : sa redoutable EFFICACITÉ (lorsqu'il est utilisé avec les bonnes clés 😉) ! Cliquez pour tweeter

Plusieurs questions se posent alors :

#sketchnote : La recette gagnante pour utiliser des Jeux (Serious Games) dans vos ateliers !

  • Quelles sont ces clés d’utilisation, et qu’est-ce qui caractérise un “bon” Serious Game ?
  • Comment utiliser la Gamification sans tomber dans les pièges classiques qui la rendent inutile (voire dans certains cas dangereuse) ?
  • Comment intégrer des mécanismes fondamentaux de Jeu dans vos accompagnements sans pour autant jeter vos activités actuelles à la poubelle ?

C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article, mais pour ça, j’ai une consigne préalable pour vous…

Choisissez dans votre tête
un nombre entier compris entre 1 et 4 !

Ça y est ? Vous avez votre nombre ?
Alors je vous invite à découvrir votre DÉFI en cliquant ici

  • Si vous avez choisi le nombre 1 :
    Votre challenge est tout simplement de lire cet article + en parler ensuite à 1 personne qui pourrait en bénéficier
  • Si vous avez choisi le nombre 2 :
    Votre challenge consiste à lire cet article + faire le quiz + le diffuser sur votre réseau social préféré !
  • Si vous avez choisi le nombre 3 :
    Votre challenge consiste à lire cet article + trouver une manière de l’appliquer dans votre quotidien lors de la semaine qui arrive !
  • Si vous avez choisi le nombre 4 :
    JOKER : Vous pouvez vous-même choisir le challenge de votre choix dans les propositions 1, 2, et 3 !

Alors, chiche ?
C’est parti !

 

Comment utiliser des Serious Games pour rendre vos ateliers plus efficaces ?

Le Jeu de par son caractère ludique est une des méthodes préférées d’apprentissage et d’expérimentation, et ce depuis notre plus tendre enfance !
Néanmoins, pour l’utiliser de manière optimale (de manière à ce qu’il soit utile aux participants), il y a des règles à respecter

Note

La sketchnote qui suit a été réalisée par Anne-Charlotte VIVANT (Facilitatrice Graphique & Conceptrice Pédagogique) lors de sa formation à la Facilitation Graphique et au Sketchnoting.

Un grand BRAVO et MERCI à elle pour ce partage, et bonne lecture à vous !


#sketchnote : La recette gagnante pour utiliser des Jeux (Serious Games) dans vos ateliers


Sources partagées dans la sketchnote :

 

3 stratégies à retenir pour “Gamifier” vos activités

Pour passer à l’action, à vous de choisir votre stratégie de “gamification” :

 

Stratégie #1
Sélectionner et animer un Jeu existant

C’est l’option la plus évidente pour vous assurer d’avoir un résultat de qualité : Il vous suffit de sélectionner un Serious Game (ou Jeu de société classique) qui concorde avec les objectifs de votre séance, puis de préparer son éventuel matériel, bien peaufiner son déroulé et… l’animer !

⚠️
Les pièges à éviter :

  • Sélectionner un Jeu pour son côté “fun” avant son côté “utile dans le contexte”
    ➜ Même un Ice-Breaker (exercice Brise-Glace) se choisit de manière stratégique pour apporter de la valeur aux participants
  • Découvrir / tester le jeu directement avec les participants, sans le maîtriser
    Vous entrainer avant votre atelier (par exemple en jouant le Jeu avec des proches) sera souvent TRÈS utile pour parfaire vos explications, découvrir des situations tordues et leurs parades, améliorer vos supports…
  • Ne pas préparer ses questions de débrief
    ➜ Un Serious Game n’est pas juste récréatif, et dans 99 % des cas, ça sera lors de vos questions de Débrief final que sa valeur s’ancrera chez les participants. Préparez-les donc avec attention pour obtenir les meilleurs résultats possible !
  • Présenter le Jeu comme étant… un Jeu !
    ➜ Certains publics peuvent rejeter d’une manière assez virulente toute activité légère non sérieuse/professionnelle. À vous alors de choisir votre Jeu en fonction de votre public, mais également de le présenter “sérieusement”
    (Ex : “Nous allons faire une expérience particulière qui utilisera un Jeu, mais qui va permettre de faire émerger des informations et prises de conscience très sérieuses et importantes pour le groupe”) En gros, c’est pas la récré, c’est du travail… mais sous forme de Jeu !

 

Stratégie #2
Créer votre propre jeu

Vous ne trouvez pas votre bonheur dans des jeux existants ?
Qu’à celà ne tienne : vous pouvez créer votre propre atelier ludique !

Pour ça, veillez bien à respecter les 3 caractéristiques de tout Jeu :

  1. Présenter un enjeu et des règles clairs, qui soient compris et acceptés des participants dès le début du Jeu
  2. Vous assurer que le déroulé et l’issue du Jeu dépendent des actions des participants et que ceux-ci reçoivent un feedback immédiat après leurs actions / choix
  3. …et enfin que le Jeu soit bien fictif !
    (Si les enjeux ou les implications du Jeu sont réels, vous risquez de transformer l’expérience ludique en expérience traumatique en cas d'”erreurs de Jeu” !)

…Puis ensuite, saupoudrez votre activité de mécanismes de Gamification (que nous allons rappeler dans notre 3e stratégie, juste après quelques nouveaux pièges).

⚠️
Les pièges à éviter
(en complément de ceux cités ci-dessus) :

  • Créer des règles trop longues / complexes à expliquer
    ➜ Si vous avez du mal à comprendre / expliquer vos propres règles, il est probable que votre public s’y perdra ! Simplifiez et raffinez donc vos consignes jusqu’à obtenir des instructions limpides (“Less is more”)
  • Accorder plus d’importance au matériel qu’au déroulé
    ➜ Utiliser un matériel attrayant jouera bien évidemment sur l’expérience des participants, mais le plus important reste d’avoir un cheminement clair et simple ! N’utilisez donc de matériel spécialisé que s’il sert l’objectif du Jeu (“Less is more”)
  • Ne pas donner de rôle / place à TOUS les participants
    ➜ Pour que chacun puisse apprendre et pratiquer, pensez à rendre chacun acteur dans le Jeu. Et dans le cas où vous n’arrivez pas à impliquer tout le monde (pour une question de nombres pairs/impairs ou si vous pré-sentez que certains participants seront réfractaires à certaines activités), prévoyez des rôles d’Observateurs (qui joueront selon vos consignes la place de “sage” ou de “conseiller” auprès des autres membres)

 

Stratégie #3
Gamifier votre activité actuelle

C’est probablement la stratégie à laquelle on pense le moins mais qui amène pourtant très vite de beaux résultats !

Pour l’utiliser, incorporez simplement dans votre design actuel un ou plusieurs mécanismes de Gamification qui créeront plus de motivation / plaisir chez vos participants :

  • COMPÉTITION : Ajoutez un score, des récompenses à obtenir, un système de points, d’équipes…
  • SIMULATION : Créez des mises-en-scènes, préparez des rôles à interpréter,…
  • ALÉA : Lancez des dés, proposez des tirés de cartes à l’aveugle,…
  • ENJEU : Invitez à atteindre des objectifs ambitieux, ajoutez des contraintes, des surprises à découvrir, limitez le temps d’exécution (à l’aide d’une grosse horloge)…

⚠️
Les pièges à éviter
(toujours en complément de ceux cités ci-dessus) :

  • Gamifier à outrance
    ➜ Le Jeu est UNE stratégie d’animation parmi beaucoup d’autres, et son dosage doit être subtil pour s’adapter au public sans le dégoûter : Choisissez les moments opportuns où le Jeu sera utile (lors du lancement de votre session de travail ? À sa clôture ? En milieu de parcours ?), et alternez Jeux puis activités plus “sérieuses” / “traditionnelles” afin de conserver l’attention de tout votre groupe

 

En conclusion : Testez votre niveau d’assimilation de cet article avec le « QUIZ SERIOUS GAME »


À propos de la Sketchnote :

► Vous pouvez retrouver/contacter Anne-Charlotte VIVANT (auteur de la sketchnote) via son profil LinkedIn, son compte Instagram @Lanecarotte ou par email.

► Si vous aussi, vous souhaitez transmettre vos messages de manière visuelle et impactante, découvrez la formation en ligne BLOCULUS pour apprendre Facilitation Graphique & Sketchnoting impactant par la pratique !



Partagez cet article, et surtout... PASSEZ À L'ACTION ;-) !
  •  
  •  
  •  
  • 25
  •  
  •  

 


 

 


 

  •  
  •  
  •  
  • 25
  •  
  •  

bloculus

Je suis convaincu que la communication est la base de tout succès ou échec dans nos vies. Et bien souvent, elle est le fruit d’une histoire, d’un environnement et du cadre qu’il impose… C’est l’origine de ma passion pour les 3 sujets de ce blog : communication, psychologie, sociologie.

Être notifié(e) des commentaires
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Evelyne
Evelyne

Super article, bien construit et très riche d’infos MERCI !

sylvie
sylvie

Merci pour toutes ces ressources très intéressantes ( comme toujours dans vos articles) :)