#sketchnote : L’amitié, c’est comme un sablier

“Dis grand-père, ça marche comment l’amitié ?” 

L'amitié, c'est comme un sablier (1)

L'amitié, c'est comme un sablier (2)

Je tiens tout d’abord à remercier mon amie Christine et un de nos retournements de sablier qui a donné naissance à cette métaphore !

Cette sketchnote étant quasiment auto-portante, étudions-en juste un détail : le nombre maximal de relations qu’un être humain peut aujourd’hui entretenir.

En 1993, Dunbar publiait le résultat de ses recherches sur la taille du néocortex de primates et l’influence qu’elle avait sur le nombre de relations qu’ils étaient capables d’entretenir. Appliquant sa théorie sur les hommes, il définit alors le nombre maximal de relations que notre cerveau permet d’entretenir : 148 !
Ce nombre est aujourd’hui confirmé par le nombre moyen de relations sur les réseaux sociaux : un utilisateur ne dépasse que très rarement 200 contacts. Il permet aussi à des entreprises de définir des tailles maximales de départements, au delà desquelles certaines décident de créer une nouvelle entité indépendante…

Ces chiffres étant partagés, n’oublions pas qu’une relation d’amitié profonde restera toujours bien différente d’une simple capacité logistique à interagir et communiquer !

 


Participez à la Transformation : diffusez !
  •  
  •  
  • 41
  •  
  •  
  •  

 


 

  •  
  •  
  • 41
  •  
  •  
  •  

bloculus

Je suis convaincu que la communication est la base de tout succès ou échec dans nos vies. Et bien souvent, elle est le fruit d’une histoire, d’un environnement et du cadre qu’il impose… C’est l’origine de ma passion pour les 3 sujets de ce blog : communication, psychologie, sociologie.

avatar