L'environnement est plus fort que la volonté

#cartoon : Avez-vous l’environnement qu’il vous faut pour réussir votre changement ?

L'environnement est plus fort que la volonté

Que ça soit dans un mouvement de transformation en entreprise (« Allez, on se met à l’agile ! ») ou dans un changement personnel (« Allez, je me lance dans l’écriture d’un livre ! »), on croit souvent que la volonté/motivation est le facteur clé.
Pourtant si elle est l’instigatrice indispensable à toute démarche, elle n’assure en rien de réussir dans le temps. En effet, les obstacles, la fatigue et les doutes font eux aussi partie du chemin. Et au plus ils prennent de l’importance, au plus la volonté diminue et se rétracte. Combien de projets scintillants avez-vous vu ainsi mourir par dispersion, découragement, épuisement ?

Voilà donc une idée que je propose pour réussir vos projets : plutôt que de compter uniquement sur la motivation et les « efforts » intrinsèques, construisez très vite un environnement extrinsèque favorable au changement que vous souhaitez réaliser.

Comment rendre l’environnement favorable à son projet ?

Reprenons nos 2 exemples :

Vous souhaitez écrire un roman ? Alors vous avez besoin d’un environnement compatible avec l’écriture et propice à la concentration ! Vous pouvez alors envisager plusieurs actions :

  • Rangez votre bureau pour qu’il vous aide à garder l’esprit clair (on sous-estime souvent la surcharge cognitive qu’engendre un environnement désordonné)
  • Positionnez ce bureau dans un endroit qui favorise votre concentration (et qui dépendra de vos besoins personnels de contact/solitude)
  • Vous pouvez même aller jusqu’à revoir votre décoration intérieure pour faire apparaître les couleurs qui favoriseront votre art (le bleu pour la créativité, le rouge/orange pour la concentration,…)

Vous souhaitez faire adhérer tous les membres de votre équipe/direction à une démarche plus collaborative ? Vous aurez besoin d’un environnement favorisant les échanges et le partage d’idées :

  • Rassemblez les personnes qui travaillent ensemble au même endroit pour qu’ils puissent partager de manière directe et quotidienne
  • Investissez dans des supports d’affichage/partage : murs blancs, post-its, panneaux, tableaux blancs, etc.
  • Dédiez pour chaque équipe une salle de réunion où ses membres pourront se réunir à tout moment pour leurs rituels et échanges sans devoir passer des heures à trouver un espace libre et compatible avec leurs besoins,…

Dans ces 2 cas, en agissant sur l’environnement plutôt que sur la motivation des acteurs impliqués, vous créez des conditions durables de réussite. En effet, lorsque la volonté viendra à manquer face aux aléas, l’environnement lui, restera stable et continuera à agir positivement sur tout l’écosystème.

Un investissement à long-terme

Alors bien-sûr, des questions et objections se posent : Tous ces aménagements sont-ils bien nécessaires pour démarrer ? N’est-ce pas une perte de temps que d’investir dans ces sujets (alors que vous avez de gros chantiers très prioritaires devant vous : rédaction de tous vos chapitres, formations à lancer, etc.) ? Et souvent l’objection la plus acerbe : le coût ! Dois-je vraiment investir autant d’argent/temps pour réussir ?

La réponse à ces interrogations réside dans le rapport court-terme/long-terme. Le changement n’est pas un processus mécanique immédiat, c’est un processus complexe qui se joue dans la durée et qui peut devenir très consommateur d’énergie (temps/argent) quand les conditions requises sont absentes… Un collègue me disait récemment que tous les matins, il doit attendre 15 minutes avant de pouvoir utiliser son ordinateur. Pourquoi ? Parce que c’est une vieille machine reconditionnée en bout-de-souffle qui démarre avec une extrêêêêême lenteur. Cela vous rappelle quelque chose ? Et bien comptez : au bout d’un an, ce temps cumulé aura atteint le chiffre phare de 3600 minutes. Soit plus d’une semaine entière investie dans de l’attente frustrée… De quoi revisiter ses investissements pour réussir, non ?

[cartoon-conclusion-separator /]

Aussi grande soit votre volonté, si votre environnement n’est pas adapté à ce que vous voulez réaliser, vous finirez par vous épuiser/abandonner/échouer…

[cartoon-question-separator /]

Que devriez-vous changer dans votre environnement pour atteindre plus facilement votre objectif ?
Quelles conditions matérielles sont nécessaires à votre réussite ? Lesquelles sont indispensables ?


PASSEZ À L'ACTION Quelle ACTION CONCRÊTE décidez-vous d'expérimenter suite à cet article ?

COMMANDEZ LES VISUELS QUI VOUS IMPACTENT

CARTE DE COACHING « Environnement -vs- Volonté »


Participez à la Transformation : diffusez !
  •  
  •  
  • 19
  •  
  •  
  •  

 


 

  •  
  •  
  • 19
  •  
  •  
  •  

bloculus

Je suis convaincu que la communication est la base de tout succès ou échec dans nos vies. Et bien souvent, elle est le fruit d’une histoire, d’un environnement et du cadre qu’il impose… C’est l’origine de ma passion pour les 3 sujets de ce blog : communication, psychologie, sociologie.

avatar
adeline
adeline

Coucou Maxence,

J’aime bien l’article. Par contre c’est bizarre d’écrire ” bizzare” comme ça ;)

Emmanuelle TURQUET
Emmanuelle TURQUET

“Les obstacles, la fatigue et les doutes font eux aussi partie du chemin”, merci pour ce rappel décomplexant :) A force de s’entendre dire qu’il suffit de vouloir et de visualiser, on en viendrait presque à se flageller quand ça ne fonctionne pas exactement comme on voudrait :)

Bruno

Hello Maxence,

Très bien comme article, ca doit parler à beaucoup d’entre nous, d’autres peut-être un peu moins mais finalement j’y vois du “lean” et probablement de la méthode AGILE que je ne connais pas même si j’en perçois la phylosophie – tu as surement écrit un article non !

je suis tjs fan de tes illustrations, pas de chance c’est là que le “bizzare” s’y trouve, ca va être plus long à corriger ;-)