#FacilitationGraphique : Quel matériel utiliser ?

Facilitation Graphique, Sketchnoting : Quels feutres / matériel utiliser ?

Lorsque nous voulons utiliser le visuel pour transmettre des idées en Sketchnoting ou faire réfléchir un groupe en Facilitation Graphique, nous pouvons passer des heures à chercher, tester, détester et rechercher à nouveau du matériel !

En tant que Facilitateur Graphique, je suis passé par ces étapes et ai longtemps cherché mon bonheur ! Aussi dans cet article, sans rentrer dans les détails de tout ce qui existe, je vous propose ici ma sélection ultime de matériel que j’utilise au quotidien dans mes interventions !

#FacilitationGraphique : Quel matériel utiliser ?
(Note : Même si le Pencil d’Apple s’étale avec fierté sur cette photo, je n’en parlerai pas dans cette page dédiée au matériel pour papier.
Pour en savoir plus sur les outils électroniques – et spécifiquement l’iPad Pro – je vous invite à consulter ma formation Procreate Master).

 

Feutres : les fondamentaux

“Any pen is better than no pen”

Comme le dit la sketchnoteuse Eva-Lotta Lamm dans son article sur ses stylos préférés, n’importe quel stylo vaut mieux que pas de stylo du tout ! C’est ce que je vous recommande aussi ! J’ai moi-même commencé à sketchnoter avec un stylo bic 4 couleurs avant de passer au feutre fin !

Vous pouvez donc commencer cette formation avec le matériel que vous avez déjà à disposition et vous équiper ensuite en fonction de vos besoins. Je marquerai dans la page le matériel qui me semble indispensable d’un astérisque orange (*).

Les encres à éviter

Il existe 2 types d’encre :

  • encre à base d’eau 💧
  • encre à base d’alcool ☠️

La 2e (encre à base d’alcool) est utilisée pour faire de l’illustration sur des supports papiers spécifiques et épais. Le principal problème de cette encre est alors qu’elle traverse les papiers classiques et se retrouve donc non seulement sur votre support, mais également imprimée sur tout mur / verso de page / page suivante lorsque vous l’utilisez 😅

Pour éviter ces travers, je vous recommande alors pour tout usage en Facilitation Graphique de n’acheter que du matériel à encre à base d’eau !

Dans la suite de cet article, tous les feutres présentés respecteront cette règle. Mais si jamais vous avez un jour un doute sur un feutre, sentez sa pointe : Si une douce odeur de désinfectant vient vous piquer les narines, c’est que c’est une encre à alcool, et dans ce cas, attention au transpercement !

La pointe biseautée

Nous n’en avons généralement pas l’habitude, mais les feutres à pointe biseautée ont de très grands avantages – notamment sur Paperboard !

Ils permettent de :

  • Tracer des traits droits en utilisant la surface du feutre comme stabilisateur
  • Faire varier l’épaisseur du trait de fin à épais selon l’inclinaison du feutre
  • Donner un style (gothique par exemple) à ses lettres

#FacilitationGraphique : Quel feutre biseauté utiliser ?Bref, je recommande d’avoir de telles pointes pour tracer des cadres et réaliser des typographies. Sur petit format, je m’en passe généralement. Sur les grands formats (de la page A4 à la feuille de paperboard) et pour des illustrations qui se voient de loin, je n’utilise que des pointes biseautées.

À ce propos, si vous souhaitez apprendre à utiliser le visuel pour transmettre vos idées et accompagner des groupes en profondeur, jetez un oeil à ma formation en ligne à la Facilitation Graphique / Sketchnoting 100 % “Agent du Changement” :

 

 

Ceci étant dit, nous en avons fini avec les fondamentaux sur les feutres ! Maintenant, allons choisir notre matériel !

 

Le matériel pour petits formats (sketchnotes sur cahier/page A4)

Les caractéristiques que je recommande

Voici les caractéristiques que je recherche pour un feutre :

  • Avoir un trait régulier
  • Écrire sans baver
  • Sécher vite
  • Ne pas traverser les pages (voir ce que nous avons dit sur les encres à base d’alcool)
  • Ne pas coûter un bras (surtout pour les feutres noirs qui ne durent pas indéfiniment)
  • Bonus : pouvoir être rechargés en encre

Pour un cahier, je suis aussi assez précis et recherche du :

  • Petit format à couverture rigide pour pouvoir prendre ses notes facilement, même sans bureau
  • Papier blanc, non ligné pour pouvoir scanner ses œuvres sans soucis, suffisamment épais pour ne pas se faire transpercer par ses feutres
  • À spirales, pour pouvoir retirer/partager une page et pour servir de « porte-feutre »

Avec tous ces critères, j’ai choisi un matériel simple qui répond à la majorité de mes recommandations !

Mes indispensables

#Sketchnoting : Quel feutre utiliser ?

Les 3 feutres suivants sont toujours dans ma trousse ! Je ne prends mes notes qu’avec le feutre noir, mais si je veux aller plus loin dans la qualité (et notamment mettre en valeur les illustrations), j’utilise ces feutres-pinceaux.

  • *Le stylo-feutre noir Papermate flair M (lien Amazon) : Après avoir testé différents feutres, j’en suis revenu à ce stylo-feutre très bon marché et disponible partout. Il sèche assez vite, ne bave pas (sauf si vous avez les mains moites1), je l’ai toujours avec moi !
  • *Le feutre-pinceau gris fineOne Art de Neuland (lien vers nouvelle référence Neuland FineOne Art 108) : Il permet de faire des ombrages de qualité, sans trop faire baver le feutre noir ni traverser le papier (mais on le devine quand même). Gros avantage : il est rechargeable en encre ce qui évite d’avoir à racheter un feutre à chaque fois !
  • Le feutre-pinceau orange fineOne Art de Neuland (lien vers nouvelle référence Neuland FineOne Art 600) : Homologue du feutre gris. Il a les mêmes caractéristiques !

1Note : Si le feutre noir Papermate ne vous convient pas (notamment si l’encre ne sèche pas bien pour raison de mains moites ou papier peu absorbant), je vous recommande de tester le feutre STAEDTLER pigment liner 1.0 (lien Amazon) qui a la caractéristique d’être résistant à l’eau et qui donc ne bavera pas une fois l’encre sèche ! Inconvénients néanmoins : il coûte plus cher et reste moins confortable en terme de glisse sur le papier.

#Sketchnoting : Quel cahier utiliser ?
Au niveau du cahier, j’ai longtemps cherché avant de jeter mon dévolu sur un cahier en papier recyclé… de qualité !

  • *Cahier à spirales beige Muji (format B5) (lien Muji) : Un petit cahier entre le A4 et le A5 qui répond à tous mes besoins ! Il est peu cher et est très pratique. Le papier n’est pas blanc mais légèrement beige, ce qui ne pose aucun problème pour faire des scans propres (voir le bonus 2 – “Comment passer d’un dessin papier à une version numérique de qualité ?” si vous avez acheté le pack Illustrateur ou Facilitateur Graphique).
    Seul point “gris” : Les feutres-pinceau le traversent si on appuie fort avec. Il faut donc avoir le “feutre léger” si on veut réaliser plusieurs pages de sketchnotes sans “sauter” le verso.

Je vous recommande d’aller faire un tour dans les boutiques Muji pour voir toute leur gamme de cahiers. Ils en proposent notamment avec de légers points pour créer des repères sur vos pages ! Très utile pour débuter !

Pour aller plus loin en couleur et en épaisseur de trait

#FacilitationGraphique : Quel feutre biseauté utiliser ?
Et pour réaliser des illustrations plus riches, je recommande ces 2 éléments :

  • Set de 4 stylos-feutre de couleurs vives Papermate flair M (lien Amazon) : Les cousins du feutre noir, pour agrémenter ses sketchnotes sans aller vers le stylo-pinceau
  • Feutre Pigma de caligraphie à pointe biseautée 2mm ou 3mm (lien Rougier&Plé) : Très utile pour faire ses cadres/traits droits épais et également pour réaliser des illustrations visibles de loin sur A4. Le mien a un peu vécu et ça se voit sur la photo !

 

Le matériel pour grand format (paperboard & co)

Les feutres pour paperboard

Je suis fan de la marque Neuland ! Non seulement ils respectent toutes les caractéristiques fétiches listées dans la partie “petit format”, mais en plus, ils sont faits pour durer car rechargeables (même encre que pour les feutres-pinceaux !) et dotés de mines remplaçables !

#FacilitationGraphique : Quel feutre biseauté utiliser ?
Je recommande donc ce matériel :

  • *Feutre noir (pointe biseau) No.One Outliner 2-6mm (lien Neuland) : La rolls des feutres noirs ! Il est indélibile et ne bave pas lorsque vous passez un feutre de couleur par dessus ! J’en ai toujours 2 sur moi avec une recharge d’encre au cas où…
  • Set de feutres couleur No.One (lien Neuland) : J’utilise personnellement un set de 13 couleurs qui contient mes couleurs fétiches, et notamment le orange 600 ! (Pour constituer votre propre set en choisissant les couleurs de votre choix, cliquez sur le lien “choose here many colors all at once” sur la page 👍 )
  • Pochette pour transporter ces feutres (lien Neuland) : Ils permettent de transporter 14 feutres, soit tout votre attirail si vous avec un set de couleurs et un outliner
  • Feutre gris clair pour ombrages – couleur 102 (lien Neuland) : Il agrémente mon set de feutres numéro 6 pour des ombrages clairs
  • Recharge d’encre pour le feutre noir (lien Neuland) : Très utile pour ne pas tomber à court d’encre en cours d’atelier !

Seul bémol de la marque Neuland : le matériel ne se trouve qu’en Allemagne et doit être commandé via internet avec 5-6€ de frais de port. Il vaut donc mieux faire une commande groupée si vous passez par leur site.

Alternative plus facile à trouver : les feutres Prockey qui sont également très bons, mais non rechargeables et moins étendus en terme de gamme de couleur. J’ai commencé ma pratique de facilitateur graphique avec leur pochette 8 couleurs (lien Amazon) !

Les pastels pour colorer rapidement des paysages sur grands formats

Faciles à utiliser sur vos feuilles de paperboard, les pastels permettent de colorer rapidement vos paysages en utilisant l’aplat du pastel. Neuland vous propose pour ça une sélection avec les couleurs essentielles.

Les feutres pour tableau blanc

Je n’ai pas réellement de préférence car je ne travaille que très peu sur ce support.
Quand ça m’arrive, j’utilise généralement de simples feutres BIC (lien Amazon). Si je devais m’orienter vers du matériel de plus grande qualité, j’irais sans l’ombre d’un doute sur le site de Neuland.

Notes à propos des feutres pour tableau blanc :

  • Astuce : Il existe un code pour différencier les feutres effacables pour tableau blanc des autres permanents pour paperboard. Les feutres au “corps” blanc sont effacables, les feutres au “corps” gris ou noirs ne le sont pas ! Attention donc à toujours utiliser des feutres “blancs” pour vos tableaux blancs !
  • Si vous vous trompez et écrivez avec un feutre indélébile sur un tableau blanc, vous pouvez tout de même l’effacer sans investir dans un dissolvant ou un nettoyage professionnel ! Repassez le feutre indélébile avec feutre pour tableau blanc et effacez le tout avec votre tampon : le dissolvant compris dans tous les feutres tableau blanc retirera l’encre permanente !
  • Vous pouvez écrire sur une feuille de paperboard avec un feutre Velleda. Il sera moins visible qu’un feutre classique et s’usera plus vite tout en traversant parfois les pages. Je déconseille donc.

Supports muraux d’écriture

Les paperboards que l’on trouve partout sont suffisants pour la plupart des usages. Mais pour plus de simplicité de transport/déplacement, j’utilise également :

  • Post-its géants Meeting chart 3M (lien Amazon) : Un peu cher, mais assurément utiles pour aménager rapidement une salle pour un atelier !

Tous les supports magnétiques inscriptibles au feutre pour tableau blanc que j’ai testés m’ont déçu. L’encre part difficilement et le support n’est pas stable. J’évite donc depuis.

 

Les outils bonus du Facilitateur Graphique

#FacilitationGraphique : Quels accessoires utiliser ?

On n’y pense pas forcément, mais ils sont bien utiles ! Voici les accessoires que j’ai toujours dans mon sac pour faciliter des ateliers :

  • *Un bon vieux stylo Blanco ! (lien Amazon) : Oui, c’est vrai j’avoue… Je fais parfois des erreurs et les corrige discrètement avec un mini blanco ! À avoir dans sa trousse au cas où donc !
  • Du scotch de masquage de peintre (Lien Amazon) : Le scotch idéal pour faire tenir vos créations au mur ! Il colle à quasiment toutes les surfaces et se retire sans retirer la peinture ni arracher votre papier ! Je l’utilise en tout petits bouts en le roulant sur lui-même pour en faire du double-face. Je le colle ensuite derrière mes feuilles pour qu’il n’apparaisse pas sur les photos
  • N’importe quel rouleau de scotch transparent qui se coupe vite marche aussi ! Il collera cependant souvent moins bien et pourra abimer vos supports/feuilles
  • Un mini-couteau-suisse avec lame et ciseaux (Lien Amazon) : Certains ont un cutter pour leurs interventions, moi j’ai ce petit couteau accroché à mes clés tout le temps ! Il me permet de couper les feuilles de paperboard récalcitrantes, faire à tout moment un découpage minutieux en quelques secondes, et enfin pouvoir jouir d’un tournevis et d’une lampe d’appoint puissante en toute circonstance. C’est le porte-clé ultime (parole de globe-trotteur) !
  • Des post-it 3M 76x127mm (lien Amazon) : Les traditionnels post-its, larges pour pouvoir se lire de loin, et qui contrairement à de nombreuses autres sous-marques collent durablement aux murs !

 

À vous les stylos !

C’est ici le cas de le dire ! Avec tout ce matériel, vous êtes paré(e) pour de nombreuses heures de dessin/atelier ! J’espère que vous en serez satisfait(e) !

Et si vous souhaitez acquérir de véritables compétences en Facilitation Graphique / Sketchnoting et être accompagné dans l’apprentissage du dessin impactant, de l’usage du visuel en Coaching & Facilitation pour appliquer toutes ces techniques visuelles à votre quotidien, je vous partage un lien pour découvrir la formation en ligne BLOCULUS à la Facilitation Graphique :