Zombie dans le métro

“8h50 ! A peine arrivé sur le quai de la station Cambronne, mon sourire s’estompe. Le métro est en train d’arriver et je perçois les visages des voyageurs compressés contre les fenêtres, l’air hagard, résigné… Les roues s’immobilisent, les portes s’ouvrent… C’est reparti pour un tour !”

C’est l’expérience quotidienne de millions de personnes. Et pour chacun, il s’agit plus d’un pénible moment subi que d’un simple trajet pour se rendre au travail. Silence, fuite de regard, énervement, égoïsme… Le métro nous modèle malgré nous et ne nous libère qu’une fois arrivés à l’air libre. Habitué très petit aux transports en communs, je n’ai pris conscience que très récemment du caractère quasi-universel déshumanisant que génère le métro. Et particulièrement celui de Paris qui bat tous les records de zombification !

Avec le phénomène “Zombie dans le métro”, je vous propose de revisiter un décor quotidien sous un autre oeil. D’y découvrir comment l’environnement et les personnes croisées peuvent influer sur notre comportement. Et enfin, comment rester humain et même survivre aux accordéonistes !

Lire la suite