le-trio-infernal

Méditation, le guide essentiel (4/4) : Comment pratiquer durablement la méditation ?

Après avoir subi la torture dans son pays occupé, l’abbé tibétain Phakyab Rinpoché se réfugie à New York en avril 2003. Il est hospitalisé d’urgence pour une gangrène sévère au pied droit. Alors que les médecins préconisent une amputation immédiate, le moine refuse de se couper de cette partie de son corps si précieuse pour sa pratique du yoga et la circulation de son énergie. Il quitte alors l’hôpital et s’installe dans un appartement où pendant 3 ans, il médite de manière particulièrement intense pour guérir. Il réalise alors l’impossible : il repousse l’infection et reconstruit les os de sa cheville… par sa pratique méditative ! La médecine classique estime que seule une greffe osseuse aurait pu avoir le même effet. Sa méditation l’a sauvé !

Des exemples de ce type existent par centaines et attestent que la pratique de la méditation peut avoir des effets extraordinaires pour tous… quand elle est pratiquée de manière quotidienne et profonde ! C’est l’objet de ce dernier article de notre guide essentiel pour méditer.

Après avoir défini la méditation (article 1), expliqué les bases pour commencer sa pratique (article 2), exploré une séance complète de méditation profonde (article 3), il est maintenant temps de répondre à la dernière question dont dépendent les bénéfices à long terme de cette pratique : « Comment réussir à faire de la méditation un rituel durable ? »

  • Combien de temps doit-on investir dans cette pratique pour bénéficier de ses effets (sans forcément avoir une gangrène à guérir bien-sûr) ?
  • Comment trouver ce temps dans nos emplois du temps surchargés ?
  • Comment faire face à notre propre pensée, nos douleurs et autres démangeaisons qui déséquilibrent notre concentration ?

Je vous partage les réponses que j’ai accumulées dans mes différents voyages et formations…

Lire la suite

Partagez utile ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Méditation, le guide essentiel (3/4) : Que faire concrètement pour méditer ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que tous ces moines bouddhistes pouvaient bien faire assis pendant des heures en silence, les yeux fermés ? Peut-être pas… Peut-être même pensez-vous plutôt : « Je n’ai déjà pas assez d’heures pour faire ce que j’ai à faire, alors m’assoir à glander, très peu pour moi ! »

Et si justement la méditation était un remède à l’agenda de ministre ? C’est ce que de nombreux entrepreneurs et dirigeants d’entreprise (dont Steve Jobs pour n’en citer qu’un) ont compris ! Tout en améliorant leur concentration, leur santé, leur résistance au stress et leur prise de recul, ils utilisent la méditation comme un investissement pour créer un quotidien plus serein et efficace… sans pour autant rentrer dans les ordres ni glander pendant des heures !

mediter-comme-steve-jobs-

Dans le 1er article de ce dossier, nous avons démystifié ce qu’était cette fameuse méditation… et vous avez appris ce qui attendait ses pratiquants en terme de challenge !
Dans le 2e article, vous avez appris à vous positionner efficacement pour accéder aux bénéfices de cette pratique en évitant les pièges de débutant.
Ce 3e article va maintenant répondre à la question fondamentale qui doit normalement être présente dans votre esprit :

Que faire concrètement pour « méditer » et atteindre la Pleine Conscience ?

Et c’est là que le savoir de ces fameux moines vous intéresse… Car ils ont pratiqué et perfectionné cet art pendant des millénaires…

Lire la suite

Partagez utile ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Quelle position pour méditer

Méditation, le guide essentiel (2/4) : Les bases fondamentales pour méditer

« Pour retrouver un rythme de vie serein, il est aujourd’hui très facile de commencer la méditation : il suffit de s’assoir, de respirer et hop ! En quelques minutes, on médite ! »

Ça paraît trop beau ? C’est pourtant vrai ! En quelques minutes tout le monde peut s’assoir et méditer. Pas besoin de s’acheter de kimono en soie ou de coussin d’origine népalaise. Pas besoin non plus de grandes connaissances en yoga, neurosciences ou sophrologie pour respirer et se concentrer sur ses sensations… Pourquoi alors est-ce un exercice difficile ? Pourquoi entendez-vous parler de douleurs dans les jambes, dans le dos, de problèmes de concentration ?

Parce que les bases pratiques pour méditer de manière sereine et efficace sont souvent méconnues ou survolées, même lors de formations ! C’est ce qui nous amène au 2ème volet de ce dossier sur la méditation.

Dans le 1er volet, vous avez appris ce que signifie « méditer » et avez également pris conscience de certaines difficultés que présente cette pratique sur le long terme.
Ce 2ème article a pour but de vous épargner de longues heures, mois, (années ?) de méditation douloureuse et décourageante. Comment ? En partageant le béaba que tout méditant devrait connaître, à commencer par pourquoi la fameuse position « assis en tailleur » n’est pas adaptée pour méditer en profondeur…

La « bonne » position pour méditer ?

Bienvenue dans la partie 2 : Les conditions de base pour pratiquer la méditation

Lire la suite

Partagez utile ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •