triangle dramatique

Jeux Psychologiques : Comment sortir du triangle Persécuteur – Victime – Sauveur

triangle dramatique

Jean traverse l’Open-Space pour se rendre au bureau de Charles. Son pas est décidé. Les derniers échanges par mail sont allés trop loin… Il y a des limites à ne pas dépasser et Charles va l’entendre !

Jean à Charles : « Franchement tu as abusé sur ton dernier mail ! C’est pas du tout « pro » de me descendre comme ça avec tout le monde en copie ! Il va falloir que tu arranges ça rapidement ! J’exige des excuses ! »

Interloqué, Charles se défend et riposte : « Mais c’est n’est pas ma faute… Tu insinues des choses devant tout le monde et tu t’étonnes que ça soit mal pris ! C’est toi qui devrais réfléchir avant d’écrire ! »

Céline, dérangée par le bruit de ses managés se lève et intervient : « Jean a raison : tu as été trop loin sur ce coup Charles ! Tu ne peux pas tout mettre sur le dos des autres comme ça… »

Reconnaissez-vous ce type de situation ? Si oui, vous savez que ce jeu va continuer : Céline, Jean et Charles vont passer d’alliés à opposants, se reprocher leurs comportements, remarques ou autres silences… et la conversation va tourner en rond jusqu’à ce que l’un craque et se retire en colère ou blessé. Les 3 rôles principaux de ces mini-drames ont été définis par le psychologue Stephen Karpman auteur du célèbre triangle dramatique (ou triangle de Karpman) : Victime, Persécuteur, Sauveur.

Lire la suite

Participez à la Transformation : diffusez !
  •  
  • 6
  • 41
  •  
  •  
  •