36 stratagèmes pour tout faire… en ne faisant rien !

« Fais des efforts ! »
« Montre que tu es motivé ! »
« Travaille beaucoup pour avoir une meilleure vie plus tard ! »

…Et si nous avions tout faux depuis le début ?

Les 36 stratagèmes

Symboles de la culture judéo-chrétienne, le travail et l’effort font partie de notre histoire. Sans effort, pas de résultat. Sans résultats, pas de considération. Le raccourci est vite fait et présent dans tous les esprits.
Il existe pourtant des alternatives à ce système de pensée… La stratégie militaire chinoise en est une des plus puissantes pour obtenir des résultats spectaculaires tout en économisant au maximum ses efforts ! Et sans faire la guerre !

C’est au détour d’un livre de Pierre Fayard que j’ai pu comprendre et appliquer Sun Tzu, l’auteur de « l’Art de la Guerre ». Ce livre dévoile et analyse un autre grand recueil stratégique chinois, fer de lance de cette culture du paradoxe et du moindre effort. Je vous en propose un résumé sous une forme particulière…


Préambule stratégique

« O dieux, donnez-moi la serénité d’accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d’en connaître la différence »
 
Marc-Aurèle

Un recueil d’alternatives paradoxales

Les 36 stratagèmes sont de courts textes décrivants des ruses et approches qui permettent au stratège-en-devenir de changer son regard sur des situations délicates et de les transformer à son avantage sans rien faire, ou plutôt en agissant au plus juste avec patience, tact et opportunisme. Ils s’opposent en ce sens à l’action classique orientée vers l’immédiateté tactique, la transpiration et l’effort pour arriver au résultat.

6 familles pour 6 contextes d’application

Ces stratagèmes sont organisés par familles selon les situations où les appliquer (contrôle, équilibre instable, attaque, chaos, détournement, défaite). Néanmoins, chacun d’eux peut se transformer en ouverture dans beaucoup de situations en y faisant apparaître des marges de manoeuvre. Prendre du temps pour les lire et les méditer peut être nécessaire avant de les mettre en application.

Pour faire la guerre ?

Stratégie militaire, adversaire, ennemi… A l’origine, ces textes étaient adaptés à l’activité martiale. Mais pas seulement ! Politique et intrigues à la cour, activités commerciales, ascension sociale… : leur usage est sans limite. Contextualisés à notre quotidien mondialisé et hyperconnecté, il permettent aujourd’hui de prendre du recul sur toute situation relationnelle, personnelle comme professionnelle.

Utiliser la stratégie n’est donc pas partir en guerre contre son voisin à couteaux tirés. Il s’agit précisément du contraire : le stratège n’utilise la force qu’en tout dernier recours et quand toutes ses actions précédentes ont échoué. Son but est de parvenir à une fin en utilisant au mieux les moyens que l’environnement, le temps et même l’adversaire lui fournissent… Et ce, toujours en utilisant au mieux son énergie.

C’est pour cette raison que dans les cartes qui vont suivre, nous utiliserons souvent « l’autre » pour désigner l’individu – allié ou opposant – avec lequel nous souhaitons atteindre un objectif.


Plan des stratagèmes

« Pour manoeuvrer l’ennemi, commencez par vous manoeuvrer vous-même »
 
Proverbe chinois

Une fois n’est pas coutume, cet article est riche en contenu. Nous l’avons voulu le plus proche possible du livre et proposons donc un condensé de chacun des 36 stratagèmes en une carte. Afin donc de faciliter la lecture – et la relecture ! – voici la table des matières :

Présentation familles

I – Stratagèmes de l’emprise

1) Cacher dans la lumière
2) L’eau fuit les hauteurs
3) Le potentiel des autres
4) Les vases communicants
5) Le chaos fertile
6) La stratégie adore le vide

II – Stratagèmes du fil du rasoir

7) Créer à partir de rien
8) Vaincre dans l’ombre
9) Profiter de l’aveuglement
10) Le sourire du tigre
11) Qui sait perdre gagne
12) La chance se construit

III – Stratagèmes d’attaque

13) Le prince des louanges
14) Le potentiel du passé
15) La victoire par la situation
16) Lâcher pour saisir
17) Du plomb pour de l’or
18) Le poisson pourrit par la tête

IV – Stratagèmes en situation chaotique

19) Travailler en montagne
20) La confusion opportune
21) Muer sous la façade
22) Stratagème de la chèvre
23) S’allier au Diable pour servir Dieu
24) Convertir un emprunt en acquis

V – Stratagèmes pour gagner du terrain

25) S’approprier la charpente
26) Châtier la poule pour effrayer le singe
27) Un profil bas sécurise l’intelligence
28) Le cadeau empoisonné
29) Enrôler la force adverse
30) Rendre l’inutile indispensable

VI – Stratagèmes du dernier recours

31) La faveur fatale
32) La déception paradoxale
33) Gagner avec ce qu’on a déjà perdu
34) La plaie qui sauve
35) Stratagèmes en chaîne
36) Eloge de la fuite




I – Stratagèmes de l’emprise

Les 36 stratagèmes : 01 - Cacher dans la lumière

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 02 - L'eau fuit les hauteurs

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 03 - Le potentiel des autres

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 04 - Les vases communicants

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 05 - Le chaos fertile

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 06 - La stratégie adore le vide

Table des matières ^


II – Stratagèmes du fil du rasoir

Les 36 stratagèmes : 07 - Créer à partir de rien

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 08 - Vaincre dans l'ombre

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 09 - Profiter de l'aveuglement

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 10 - Le sourire du tigre

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 11 - Qui sait perdre gagne

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 12 - La chance se construit

Table des matières ^


III – Stratagèmes d’attaque

Les 36 stratagèmes : 13 - Le prince des louanges

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 14 - Le potentiel du passé

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 15 - La victoire par la situation

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 16 - Lâcher pour saisir

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 17 - Du plomb pour de l'or

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 18 - Le poisson pourrit par la tête

Table des matières ^


IV – Stratagèmes en situation chaotique

Les 36 stratagèmes : 19 - Travailler en montagne

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 20 - La confusion opportune

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 21 - Muer sous la façade

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 22 - Stratagème de la chèvre

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 23 - S'allier au Diable pour servir Dieu

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 24 - Convertir un emprunt en acquis

Table des matières ^


V – Stratagèmes pour gagner du terrain

Les 36 stratagèmes : 25 - S'approprier la charpente

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 26 - Châtier la poule pour effrayer le singe

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 27 - Un profil bas sécurise l'intelligence

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 28 - Le cadeau empoisonné

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 29 - Enrôler la force adverse

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 30 - Rendre l'inutile indispensable

Table des matières ^


VI – Stratagèmes du dernier recours

Les 36 stratagèmes : 31 - La faveur fatale

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 32 - La déception paradoxale

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 33 - Gagner avec ce qu'on a déjà perdu

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 34 - La plaie qui sauve

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 35 - Stratagèmes en chaîne

Table des matières ^

Les 36 stratagèmes : 36 - Eloge de la fuite

Table des matières ^





Pour conclure

Exercer un regard stratégique ne signifie pas considérer toute relation comme un rapport de force à contrôler. Le stratège voit les situations pour ce qu’elles sont, en distinguant les murs des portes faciles d’accès. Et à l’instar de l’eau qui fuit les hauteurs, il adapte alors son action en utilisant créativité et liberté.

Certains diront que le lien avec la manipulation est ténu ! Et en effet, ces stratagèmes détournent et exploitent pour la plupart la pensée de l’autre afin de l’amener à travailler pour soi. Libre à chacun dans ces conditions d’utiliser la stratégie à bon ou mauvais escient – et de se regarder tous les matins dans le miroir !

« Vaut-il mieux réussir… ou avoir raison ? » C’est toute la question !




Pour les personnes intéressées, vous pouvez acheter une version imprimée du jeu de cartes ici.



Partagez ce que vous aimez ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le contenu publié dans cet article est proposé sous licence
CC BY-NC-ND 4.0


bloculus

Je suis convaincu que la communication est la base de tout succès ou échec dans nos vies. Et bien souvent, elle est le fruit d’une histoire, d’un environnement et du cadre qu’il impose… C’est l’origine de ma passion pour les 3 sujets de ce blog : communication, psychologie, sociologie.

3 réponses à “36 stratagèmes pour tout faire… en ne faisant rien !

    1. Merci pour ce commentaire ! Si les cartes vous intéressent, n’hésitez pas à me le faire savoir. Je peux faire des impressions de qualité ;)

Laissez un commentaire :